Votre recherche commence ici !
ou
Nombre de pièces Nb. pièces
1 2 3 4+

Notre région

1ChezVous

La région PACA rassemble six départements : les Alpes de haute Provence, les Hautes Alpes, les Alpes maritimes, le Var, les Bouches du Rhône et le Vaucluse. Bordée par la Méditerranée au sud, à l’est par l’Italie, au nord par l’Auvergne et le Rhône Alpes et à l’ouest par la région Occitanie, la région PACA dispose de sérieux atouts : Un climat doux, la beauté unique de ses paysages et de son architecture, une qualité de vie incomparable, une situation géographique attractive…Un Français sur deux rêve de s’y installer.

Le Climat

Du soleil! Du soleil! Du soleil! Ici, c’est le règne du climat méditerranéen. Ce qui veut dire : de la bonne humeur 365 jours par an. Malgré notre Mistral décoiffant, les températures ici sont au-dessus de 20°C six mois par an, les hivers sont doux comme des calissons, et les pluies assez rares.

La beauté unique des paysages et du patrimoine architectural

Qu’on se le dise : la plupart des villages dits « les plus beaux de France » sont dans la région PACA ! Ansouis et son château millénaire, Gordes sur le fil des calades tortueuses, Lourmarin et ses galeries d’artistes, Roussillon et ses ocres sur ciel d’azur… Mais la région recèle d’autres petites perles assez méconnues: ainsi, le village de Mérindol, avec son clocher « sarrazin » unique en son genre, La Roque d’Anthéron, ses hautes maisons de village qui ouvrent leurs fenêtres sur la sublime abbaye de Silvacane, ou encore Lauris dont le campanile en fer forgé est considéré comme le plus beau de Provence.

Ici, c’est un pays de châteaux et de villages perchés dont les pierres blanchies par le soleil forment d’étranges fleurs de sable. Ces ouvrages d’audace datent pour la plupart du Moyen Age. La plupart de nos villages partagent une même configuration : les habitations, hautes et serrées, se cristallisent autour d’un château fortifié, dans un dédale de ruelles qui sentent le basilic et la lavande, affublées de portes cochères et de petits passages voûtés. Autour de ces maisons de village, ou plus enfoncées dans la vallée, on peut admirer de nombreuses « bastides ». Ce sont des habitations typiquement provençales, amples et élégantes, souvent recouvertes de chaux et flanquées de vignes. Et quel paysage tout autour…! La vallée de la Durance de Giono, la superbe montagne de la Sainte Victoire devenue icône sous le pinceau de Cézanne, les dentelles des Alpilles, le mont Ventoux, ou encore le Parc Naturel Régional du Luberon. Reconnu réserve de la Biosphère par l'UNESCO, il couvre rien qu’à lui seul un territoire de 152 000 ha avec 69 communes pour la préservation de l'environnement, la valorisation du patrimoine naturel et culturel. Plus à l’ouest, vous avez les Cévennes, Uzès et la Provence gardoise…Semi-arides, les Alpilles (« petites Alpes »), séparent la région de Saint Rémy de Provence de la vaste plaine de Crau, dernière étape avant la Camargue. C’est dire si toute diversité de paysages promet de belles balades !

Une qualité de vie incomparable

Le Festival de théâtre d’Avignon, le Festival International de Piano de La Roque d'Anthéron, le Festival International d'Art Lyrique d'Aix-en-Provence…Il y a beaucoup à voir, à entendre dans la région, mais aussi: à goûter ! Entrer dans nos villes, c’est sentir l’odeur du pistou, goûter la fougasse aux anchois, ou le calisson d’Aix au melon confit. Osons les mots : la Provence a un sacré terroir. A commencer par l’huile d’olive! Peint Van Gogh, chanté par Giono, loué par Mistral, l'olivier est un arbre qui est aux sources vives de la Provence. Les olives d’ici ont mille parfums: citron, thym, l'ail, persil, ou encore cassée au fenouil, comme l’olive des Baux - une spécialité réputée qui se déguste pendant les fêtes. La vigne et la lavande sont aussi notre fierté ancestrale. Elles font la « couleur locale » unique de la région. Le climat méditerranéen, les sols ainsi que les cépages sont à l'origine de nos vins d’exception tels que le Châteauneuf-du-Pape, la Côte Rôtie, l’Hermitage. La qualité de vie, c’est enfin la tranquillité que viennent chercher ici de plus en plus de Français.

Et pour finir, quelques particularités locales :

  • Ne pas dire Lubéron mais Luberon avec un "e" prononcé comme dans « bleu ». L’origine du mot viendrait du provençal lébéroun, qui signifie « lièvre couché ».
  • Vous vous êtes toujours demandé quelle est la différence entre une bastide et un mas? Le mot « bastide » évoque les « villes neuves » nées en Provence au XIIIe siècle sous l’impulsion du roi de France. Il s’agit d’un type d’habitat rural qui associe résidence aristocratique ou bourgeoise, exploitation agricole et jardins. Et le « mas » alors ? Il s’agissait justement de la partie agricole de la bastide : les fermes et métairies indépendantes. Et comme la noblesse provençale savait joindre productivité et beauté, ces fermes sont de véritables bijoux agricoles.